Al-Mouwattâ de Mâlik

 

 

 

Al-Mouwatta’ est le plus primitif des corpus de traditions sunnites, rassemblant environ 1200 récits, mais il est aussi un traité de jurisprudence rédigé par l’imâm Mâlik ibn Anas (m. 795). Ach-Chafi’i (m.820) a dit au sujet de cette oeuvre : « il n’existe pas sur la surface de la terre, un livre, après celui d’Allah, qui soit plus authentique que le livre de Mâlik », et Ibn al-‘Arabi (m. 1148) ajouta : « le Mouwatta’ est la première base et le noyau, tandis que le livre d’al-Boukhâri est le second fondement à cet égard. Sur ceux-là, est bâti tout le reste, tel que Moslim et at-Tirmidhi ». Mâlik mit plus de quarante ans à composer le Mouwatta’ dont le contenu fut unanimement agréé par les gens de Médine, et obtenu le consensus des juristes et savants du hadith en ce qui concerne son authenticité. Vu l’importance du traité, il fut souvent l’objet de commentaires, le plus souvent de savants malikites comme Abou al-Walid al-Baji (m. 1081) (al-mountaqa charh al-mouwatta’), mais également de juristes appartenant à d’autres rites.

 

Le livre de la prière (kitâb as-salât)

Le livre de la prière de l’éclipse (kitâb salât al-kousouf)

Le livre des funérailles (kitâb al-janâ’iz)

Le livre du pèlerinage (kitâb al-hajj)

Le livre de l’allaitement (kitâb ar-radâ’)

Le livre des juridictions (kitâb al-aqdiya)

Le livre des peines légales (kitâb al-houdoud)

Le livre des boissons (kitâb al-‘achriba)

Le livre du prix du sang (kitâb al-‘ouqoul)

Le livre des sujets divers (kitâb al-jâmi’)

 

 

 

 

Retour Accueil