Le Coran chiite

 

 

 

Le coran chiite ne circule que dans le cercle très fermé des mollahs, et ne doit surtout pas tomber entre les mains des « impies » sunnites. Les premiers savants chiites affirmèrent que les califes infidèles ont corrompu le coran, notamment en supprimant toute référence à ‘Ali et à la famille du prophète. Les générations de théologiens chiites qui suivirent dissimulèrent leurs véritables convictions (al-taqiyya) afin d’échapper aux persécutions des sunnites, et nièrent la falsification du coran. De nos jours, les partisans d’Ali continuent à adopter ce point de vue par pure stratégie guerrière. En effet, les hautes instances chiites ne souhaitent pas déclencher une guerre ouverte avec les sunnites... jusqu’au jour où le Mahdi reviendra et exterminera leurs pires ennemis.
Il est possible de recenser les additions contenues dans le coran des mollahs en se basant sur de vieux manuscrits retrouvés, ainsi que sur les ouvrages des anciens savants duodécimains.

 

Le Manuscrit de Bankipour

Les Versets dans Hayat al-Qulub

 

 

 

 

 

Retour Accueil