Sahih al-Boukhâri

 

 

 

Le livre des ruses (kitâb al-hayl)

6571 - ‘Aicha a rapporté :
Le Messager de Dieu aimait les sucreries et il aimait aussi le miel, et à chaque fois qu’il avait fini la prière de l’après-midi, il rendait visite à ses femmes et restait avec elles. Une fois, il est allé voir Hafsa et il est resté plus longtemps que d’habitude, j’en ai demandé la raison. On m’a dit : « une femme de sa tribu lui a donné en cadeau une outre de miel et elle en a donné à boire au Messager de Dieu ». J’ai dit : « par Dieu ! Je vais lui jouer un tour ! » J’ai parlé de cela à Sawda et je lui ai dit : « quand il viendra te voir, il s’approchera de toi et tu lui diras : « Ô Messager de Dieu, as-tu mangé du maghâfîr ? » Il dira non. Ensuite, tu lui diras : « quelle est cette mauvaise odeur ? » Et cela déplaira fortement au Messager de Dieu qu’une mauvaise odeur ait imprégné son corps. Il dira : « Hafsa m’a donné à boire du miel ». Puis tu lui diras : « ses abeilles ont dû butiner al-‘ourfout ». Moi aussi, je lui dirai cela. Et toi aussi, Ô Safiyya ». Quand le Prophète est allé rendre visite à Sawda, Sawda a dit : « par celui dont personne d’autre que lui n’a le droit d’être adoré, j’étais prêt à lui dire ce que tu m’as dit par crainte de toi, tandis qu’il était à la porte. Quand le Messager de Dieu s’est approché de moi, je lui ai dit : « Ô Messager de Dieu ! As-tu mangé du maghâfîr ? » Il a répondu non. J’ai dit : « quelle est cette odeur ? » Il a répondu : « Hafsa m’a donné à boire du miel ». J’ai dit : « ses abeilles ont dû butiner al-‘ourfout ». Quand il est allé me rendre visite, j’ai dit la même chose, et quand il est allé voir Safiyya, elle lui a également dit la même chose. Alors quand il est retourné voir Hafsa, elle lui a dit : « Ô Messager de Dieu ! Veux-tu que je te serve du miel ? » Il a répondu : « je n’en veux pas ». Sawda a dit : « gloire à Dieu ! Nous l’en avons privé ! » Je lui ai dit : « chut ! ».

عن عائشة قالت  كان رسول الله صلى الله عليه وسلم يحب الحلواء ويحب العسل وكان إذا صلى العصر أجاز على نسائه فيدنو منهن فدخل على حفصة فاحتبس عندها أكثر مما كان يحتبس فسألت عن ذلك فقال لي أهدت لها امرأة من قومها عكة عسل فسقت رسول الله صلى الله عليه وسلم منه شربة فقلت أما والله لنحتالن له فذكرت ذلك لسودة قلت إذا دخل عليك فإنه سيدنو منك فقولي له يا رسول الله أكلت مغافير فإنه سيقول لا فقولي له ما هذه الريح وكان رسول الله صلى الله عليه وسلم يشتد عليه أن يوجد منه الريح فإنه سيقول سقتني حفصة شربة عسل فقولي له جرست نحله العرفط وسأقول ذلك وقوليه أنت يا صفية فلما دخل على سودة قلت تقول سودة والذي لا إله إلا هو لقد كدت أن أبادره بالذي قلت لي وإنه لعلى الباب فرقا منك فلما دنا رسول الله صلى الله عليه وسلم قلت يا رسول الله أكلت مغافير قال لا قلت فما هذه الريح قال سقتني حفصة شربة عسل قلت جرست نحله العرفط فلما دخل علي قلت له مثل ذلك ودخل على صفية فقالت له مثل ذلك فلما دخل على حفصة قالت له يا رسول الله ألا أسقيك منه قال لا حاجة لي به قالت تقول سودة سبحان الله لقد حرمناه قالت قلت لها اسكتي

 

 

 

 

Retour Accueil