Règle sur le fait de vivre dans une famille qui ne prie pas

 

 

 

Question : que devrait faire un homme s’il ordonne à sa famille de prier mais qu’ils ne l’écoutent pas ? Devrait-il vivre avec eux et se mélanger à eux, ou quitter la maison ?

Réponse : Si ces membres de la famille ne prient pas du tout, alors ce sont des mécréants, des apostats, hors du sein de l’islam, et il n’est pas permis  de vivre avec eux. Mais il a l’obligation de les prêcher et de les implorer souvent, avec l’espoir qu’Allah les guidera, parce que celui qui abandonne la prière est un mécréant – qu’Allah nous protège. On trouve la preuve de cela dans le Coran et la Sunna, et dans les dires des compagnons, qu’Allah soit satisfait d’eux, et dans l’opinion correcte des savants.

 

Shaykh Muhammad bin Saalih al-`Uthaymeen

Fatawa Islamiyah, vol.1, p.262, DARUSSALAM

 

 

 

Retour Accueil