Masturbation

 

 

 

Le besoin pressant de se soulager d’une tension sexuelle peut conduire un jeune homme à la masturbation. La majorité des savants la considère haram. L’imam Malik base son jugement sur le verset :

Qui préservent leurs sexes, si ce n’est qu’avec leurs épouses ou ce que leurs droites possèdent, car là vraiment, on ne peut les blâmer. Ceux qui cherchent au-delà de ces limites sont des transgresseurs. (al-Mou’minoun : 5-7)

En affirmant que celui qui se masturbe fait parti de ceux qui « cherchent au-delà de ces limites ».
D’un autre côté, on rapporte que l’imam Ahmad ibn Hanbal considérait le sperme en tant qu’excrétion du corps pareillement à d’autres excrétions et a autorisé son expulsion comme la saignée qui est permise. Ibn Hazm était du même avis. Néanmoins, les juristes hanbalites ont autorisé la masturbation seulement à deux conditions : la première est la peur de commettre la fornication ou l’adultère, et la seconde, est de ne pas avoir les moyens de se marier.
Nous sommes enclins à accepter le point de vue de l’imam Ahmad dans une situation où il y a de l’excitation sexuelle et un danger à commettre le haram. Par exemple, un jeune homme qui est allé à l’étranger pour étudier ou travailler et fait face à de multiples tentations auxquelles il craint ne pouvoir y résister, peut avoir recours à cette méthode pour soulager la tension sexuelle, mais il ne doit pas y recourir excessivement ou que cela devienne une habitude.

Mieux que cela est le conseil du prophète au jeune musulman qui ne peut se marier, à savoir qu’il cherche de l’aide au travers de jeûnes fréquents car s’abstenir de nourriture maintient le contrôle du désir et renforce la crainte d’Allah. Le prophète a dit :

« Ô jeunes hommes, ceux d’entre vous qui peuvent supporter financièrement une femme devraient se marier car cela vous empêche de regarder les femmes et préserve votre chasteté, mais ceux qui ne le peuvent pas devraient jeûner car c’est un moyen de se maîtriser » (rapporté par al-Boukhâri).

Cheikh Yusuf al-Qaradâwi dans son livre Al-halal wa-l-haram fi-l-islam.

 

 

 

 

 

 

Retour Accueil