Battre les enfants

 

 

 

Question :
Est-il permis à quelqu’un de battre un enfant autre que les parents? Généralement, quand est-il autorisé de battre ? Et quelles sont les limites ?

Réponse :
Il n’est pas permis à quiconque de battre un enfant excepté le tuteur, comme le père, le grand-père et la mère, ou un wasi, quelqu’un dont les tuteurs ont confiance en ce qui concerne la garde de l’enfant, ou le qayyim, qui est la personne chargée par un juge de garder l’enfant quand le tuteur a disparu et si le tuteur n’a désigné personne comme wasi.
Ces gens sont autorisés à battre pour des raisons d’apprentissage et de mauvaises manières même si cela ne touche pas à la désobéissance comme il est exposé dans Hashiyat al-Shirwani ‘ala al-Tuhfa (179/9). Ils peuvent aussi le frapper lorsqu’il a dix ans, s’il ne prie ou ne jeûne pas, ce que le tuteur doit lui dire de faire de sorte qu’il s’habitue de lui-même, pareillement, il peut être frapper quand il a commis quelque chose de haram que le tuteur lui a dit d’éviter afin qu’il s’habitue de lui-même.

Répondu par le Cheikh Amjad Rasheed.

Source

 

 

 

 

 

Retour Accueil