Ceci est une copie du site asraralislam.com qui a été mis hors ligne le 26 janvier 2016.

Asrar al-islam, les secrets de l’islam, lève le voile sur les mystères autour du passé légendaire du Prophète Mahomet, et déterre des vérités enfouies depuis des siècles par des imams illuminés qui luttent pour la suprématie de l’islam. Le croyant ne pense qu’en fonction de sa prison de dogmes irrationnels dans laquelle on l’a enfermé dès sa jeunesse, mais lorsque sa curiosité le pousse à scier les barreaux de l’ignorance qui le retiennent captif, elle sème alors le chaos dans le petit monde illusoire qu’on avait bâti pour lui.

Fondé au VIIe siècle par Mahomet, l’islam est un mouvement politico-religieux né en Arabie dont la doctrine repose essentiellement sur un livre, le sacro-saint Coran. Considéré par ses adeptes comme la révélation divine transmise au Prophète par l’intermédiaire de l’ange Gabriel, le contenu du Coran demeure néanmoins énigmatique, obscur et impénétrable pour plus d’un milliard de fidèles. Sa signification est dépendante de la tradition prophétique et soumise aux savants religieux, les ‘oulemâ’, qui en sont les uniques interprètes. La lecture d’une dizaine de volumes d’exégèse coranique est donc nécessaire afin de pouvoir saisir le sens de la parole d’Allah. Pourquoi les musulmanes sont-elles forcées de porter le voile ? Pour quelle raison le ramadân fut-il prescrit et pour quel motif la consommation de viande de porc fut-elle interdite ? Autant de questions que se posent les musulmans tout au long de leur vie, et qui resteront sans réponses, « et Allah sait mieux » rétorquent les imams, c’est ainsi que les croyants doivent s’en accommoder ! Une pratique aveugle de la religion, rythmée par de fastidieuses et rébarbatives prières quotidiennes, et une succession de rituels grotesques. L’islam s’oppose à la raison et à l’esprit critique par la dogmatisation de l’ignorance fixée par le Coran et le hadith,  « Ô les croyants ! Ne posez pas de questions sur des choses qui, si elles vous étaient divulguées, vous mécontenteraient » (Coran 5.101), « Allah déteste, dit l’Envoyé de Dieu, […] que vous posiez des questions à propos de la religion » (Sahih al-Boukhâri). L’idéologie islamique subsiste encore aujourd’hui grâce à l’ignorance des masses et aux menaces de mort qui planent au-dessus de la tête des apostats. Sans le recours à la violence, la secte de Mahomet n’aurait jamais franchit le Hedjaz, « tout territoire ou cité fut conquis par la force, dit le Prophète, excepté Médine qui fut conquise par le Coran » (Balâdhuri). Bardée d’une ceinture explosive et armée de fatâwa obscurantistes, al-hiliyya al-islamiyya veut précipiter le monde entier dans les tréfonds de son âme corrompue et imposer sa vérité absolue, l’islam, à la terre entière en implantant un califat islamique mondial au nom dAllah, « ce n’est pas le doute, c’est la certitude qui rend fou » disait Nietzsche.